Le Testament de Marie

Orijinal görseli göster

« Ils sont deux à la surveiller, à l’interroger pour lui faire dire ce qu’elle n’a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas, et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu’elle refuse. Seule, elle tente de s’opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. »

De la naissance de son fils à son départ pour Jérusalem, du miracle de Lazare aux noces de Cana et jusqu’à la crucifixion finale l’auteur conte, dans ce court roman, l’histoire de Jésus par le regard de sa mère, Marie, qui attend la mort cachée dans sa dernière demeure à Ephèse (actuelle Turquie).

L’écriture dépouillée de Colm Toibin, écrivain irlandais reconnu, nous fait deviner en filigrane les événements rapportés dans la Bible. Mais c’est une toute autre version qui nous est livrée ici, une version dominée par la distance entre Jésus et Marie, l’incompréhension de cette dernière face à un fils rassemblant un groupe d’ « égarés » et de « bègues », la lâcheté et la trahison des voisins et de la famille, l’injustice d’un sacrifice, la peur et la fuite.

Les Apôtres sont dépeints comme des fanatiques voulant faire dire à Marie ce qu’elle n’a jamais dit. La lâcheté du pouvoir politique en place, l’horreur de la crucifixion et la souffrance d’une mère de voir son fils sacrifié sur la croix sont racontés d’une façon dépouillée et particulièrement sensible, dans une écriture où dominent le silence et la lumière. Un roman prenant et bouleversant qui nous invite à repenser notre regard sur les grands événements tels qu’ils nous sont contés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s